Rechercher
  • lalibertedetresoi2

Croire ou pas.

Je crois que…

Ou bien on m’a dit que…

Comme disait Voltaire: Ce qui touche le cœur se grave dans la mémoire…

Dans une partie de notre cerveau, sont installées des mémoires, qui influencent notre vie de manière inconsciente.


Elles se joignent à l’ensemble des filtres à travers lesquels nous percevons, interprétons la réalité qui nous entoure.


Comme un programme installé en mode pilotage automatique, nous enregistrons à notre insu, ce qu’on appelle des croyances limitantes.


Va naître alors un dialogue intérieur, fait de pensées à l’égard de soi, de son environnement.

Ces croyances proviennent bien souvent, de notre éducation, de notre culture, de la société.

Elles sont la somme de nos expériences passées et reliées à nos sens sous forme d’images, de sons, de goûts, d’odeurs, de sensations dans notre corps.

Ces croyances, celles qui nous limitent et nous handicapent; ont un impact dans notre vie.

Jusqu’au jour où nous pouvons devenir conscient qu’il y a quelque chose qui ne fonctionne pas correctement.

Cela peut arriver quand un évènement vient nous percuter, que ce soit au niveau de notre santé, une séparation, la perte d’un emploi, un burn-out, le décès d’un proche, etc...


Si parfois, nous avons l’impression de revivre certains schémas, d’avoir du mal à s’affirmer, à oser prendre la parole en public, que nous nous rabaissons sans cesse, que nous posons un regard sur nous très sévère et jugeant et bien d’autres choses…

Comme le, je ne suis pas capable… Je n’ai pas de chance, les problèmes me suivent toujours…

Ce que les autres pensent de moi est plus important que ce que je pense de moi…

La vie est un combat…


Tout cela à la longue nous empêche d’être nous-même, authentique et libre dans notre corps, notre esprit et notre cœur.

Ces croyances engendrent des pensées qui vont générer des émotions désagréables, telles que la colère, de la simple irritation jusqu’à la violence.

Et aussi la peur, la culpabilité, la honte, de la tristesse, d’un coup de blues jusqu’au désespoir…


Toutes ses émotions vont venir endommagées notre corps, impacter notre système immunitaire, notre santé, faire baisser notre énergie, nuire à la relation à nous-même comme avec notre entourage.


Ces émotions vont jouer sur nos comportements, et influencent tous les domaines de notre vie.

En prenant de la hauteur, en observant ses comportements, nous ouvrons un espace de reconnaissance de soi.


En posant cette conscience d’adulte que nous sommes devenu, nous quittons ce costume de victime de soi, des autres.

Nous pouvons emprunter un chemin, celui de la rencontre avec ses parties de soi blessées, cet enfant intérieur qui vit en nous et qui a besoin d’être reconnu…


C’est un présent qui offre de véritables opportunités de croissance et d’évolution.


C’est un acte d’amour et d’engagement avec soi avant tout.

C’est bien ce que tout homme et femme désire en son cœur.

Vivre et ressentir ce véritable amour.

Si nous ne sommes pas coupable de ce que nous avons vécu...

Il est de « notre responsabilité » de (re)prendre ce pouvoir de guérison.


La Liberté d’être Soi par Stéphanie


www.lalibertedetresoi.fr

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La liberté d'être soi par Stéphanie

         "Poser un regard de soie sur soi ." 

Praticienne en psychothérapie

Hypnose évolutive  et soins énergétiques  

Atelier individuel ou en groupe :  Particuliers et professionnels

Basée à Laval, interventions en Mayenne (53) et France, au salon ou à domicile.

www.lalibertedetresoi.fr

Contact

Stéphanie Lelièvre

06 82 70 80 26

lalibertedetresoi22@gmail.com

Horaires de contact : Par téléphone de 8h à 19h, par mail à toute heure.

  • Facebook