Rechercher
  • lalibertedetresoi2

Une histoire d'étiquette...

A toi pot de confiture posé sur la table.

Je te reconnais, je sais qui tu es.

Oui, je sais que tu es à la framboise.

C’est écrit dessus.

Et pourtant, si j’enlevais ton étiquette

Je n’en saurais rien.

Je pourrais juste le deviner par l’indice de ta couleur.

Mais, la curiosité m’appelle à vouloir te découvrir autrement qu’à la vue d’une « simple » étiquette collée sur un pot.

Je pars à ta découverte.

Qui es-tu vraiment ?

D’où viens-tu ? De quelle région ? Dans quel jardin as-tu été cueillie ?

Je tourne le pot pour t’observer d’un peu plus près.

J’y vois l’intense couleur de ton fruit si délicat qui me rappelle quelques souvenirs

lors de mes cueillettes quand j’étais enfant.

Je ferme les yeux pour m’imprégner un peu plus.

Je fais appel à mes bons souvenirs.

Je connais ton fruit qui est si doux et fragile.

Je me vois te poser délicatement dans mon panier et poursuivre mon chemin.

Je tente d’ouvrir le pot pour continuer mon exploration.

J’entends ce petit clic…

Je pose le couvercle à coté, je viens humer ton parfum si subtil et délicat.

Il vient me chatouiller les narines.

Hum, je m’imagine manger cette bonne tartine de pain beurrée et te poser volontiers dessus.

Quelle gourmandise, si simple au fond…

Je prends une petite cuillère et je viens te goûter.

Juste du bout des lèvres, pour apprécier et te savourer un peu plus.

Car, même si je connais ton goût de framboise.

Ici à cet instant, j’éprouve quelque chose de nouveau.

Et si je comparais l’étiquette et son pot de confiture à l’être humain.

Aux étiquettes collées, fondées sur des aprioris.

Basés sur l’apparence des personnes et tous ces signes extérieurs que l’on veut bien interpréter.

Bien sûr, que c’est ce que nous voyons en premier chez une personne.

Que cette image fait partie de notre premier mode de communication.

Que cette image peut être en décalée parfois avec notre monde intérieur.

Derrière cet homme qui se tient droit et bien soigné. Son métier représente t’il, qui il est vraiment ? L’a t’il choisi ou bien que sais-je ?

Et toi ma belle dame, derrière ta coquetterie, tu dégages tellement de subtilités, comment te sens-tu vraiment ?Es-tu heureuse dans la vie ?

Ce monde si fascinant, celui de notre être.

Notre trésor fait de notre culture héritée, de ces mémoires transportées, de notre présent et de ces expériences instant après instant.

De ces choix et décisions que nous prenons chaque matin à notre première inspiration.

D’un futur, qui n’existe pas, on l’imagine parfois comme un film sur grand écran.

Au-delà de l’image, derrière chaque étiquette se cache un être humain avant tout.

Un être de cœur et d’amour.

Un être sensible et blessé...

Et si à la première rencontre, au lieu de demander : Que faites-vous dans la vie ? Qu’avez-vous comme diplôme ou niveau scolaire ? Ou bien êtes vous locataire ou propriétaire ?

Et si, au lieu de toutes ces suppositions et imaginaires fertiles parfois à déformer la vérité.

Cette vérité, au fond dont chacun dispose en son cœur.

Si rencontrer une personne était un lien guidé sur les sensations, l’identité, les valeurs et les qualités sur comment te sens dans ta vie ? Qu’est ce qui te fait vibrer ?

Comment as-tu réussi ? Qu’est ce qui t’a permis aujourd’hui de te sortir de ce mauvais pas ?

Qu’est ce que je suis heureux(se) de te voir si épanoui(e) et en forme aujourd’hui.

Des bonheurs à partager et non à envier ou jalouser…

Chacun de nous a ce quelque chose de précieux et rare en son cœur…

Marginale ou utopique, rêveuse et passionnée, de mes choix d’évolution et d’accomplissement.

Retirer une image parfois erronée d’un métier ou bien d’une femme banale ou rebelle, un peu de tout à la fois.

A la question, Qu’est ce que je fais dans la vie ? Je m’épanouis de jour en jour.

Je me hisse instant après instant vers mon accomplissement.

Et je fais le choix de transmettre mon expérience fascinante de la vie.

De toutes ces heures à composer associant l’enrichissement d’un bagage de vie dont aujourd’hui j’éprouve une reconnaissance infinie.

Chaque rencontre nous donne la possibilité d’apprendre à nous connaître, à nous choisir avant tout.

Ce serait dommage de passer à coté de ces personnes précieuses qui traversent nos vies.

En ouvrant la porte de son intérieur, nous avons accès à des capacités insoupçonnées.

Nous pouvons nous délester chaque jour de pensées et croyances qui n’ont plus leurs places.

Parfois, elles s’accrochent et résistent pour tester notre persévérance.

Et puis, un jour elles abdiquent.

La souffrance est devenue telles que ce n’est plus supportable de vivre ainsi.

Le choix est fait de prendre sa place en ce monde et surtout d’être soi-même.

Enlever cette étiquette comme un masque celui de nos blessures qui ne demandent qu’un peu plus d’attention et d’amour de soi pour s’ouvrir à l’amour de son autre un jour à la fois.

La Liberté d’être Soi par Stéphanie


19 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

La liberté d'être soi par Stéphanie

         "Mettre son art au service de l'autre" 

Accompagnement à l'épanouissement 

       Estime de soi  

Praticienne en hypnose évolutive  

Atelier individuel ou en groupe :  Particuliers et professionnels

Basée à Laval, interventions en Mayenne (53) et France, au salon ou à domicile.

www.lalibertedetresoi.fr

Contact

Stéphanie Lelièvre

06 82 70 80 26

lalibertedetresoi22@gmail.com

Horaires de contact : Par téléphone de 8h à 19h, par mail à toute heure.

  • Facebook