Rechercher

Tel un alchimiste...

Mis à jour : 10 déc. 2020

Toi, l’alchimiste.

Qui possède ce pouvoir de transformation.

Très cher, Créateur de lumière.

Toi, seul(e) détient ta propre vérité.

Tu as choisi d’en faire une œuvre en la laissant émerger au grand jour.

Aujourd’hui, tu rayonnes et virevoltes au rythme de la vie.

Tu as su apprivoiser et vaincre ta peur du noir.

Seul(e), tu continues de marcher nuit et jour en rêvant d’un autre monde.

Fait de paix et d’amour.

Oui, tu as su transformer ton plomb en or

Et regarde, comme tes épaules se sont allégées.

Comme une potion magique, tu as appris qu’il fallait du temps et de la patience.

Que ces vertus qui n’étaient pas les tiennes.

Et bien, elles le deviennent au fil du temps.

Que la persévérance est source de récompense.

Que la sécurité est avant tout au fond de soi.

Tel un trésor qu’il convient d’aller chercher pour en tirer le meilleur.


À tous ces défis que la vie met sur ton chemin, tu les regardes comme des opportunités de croissance et d’évolution.


Que chaque jour est une occasion de semence et de floraison.

Que tout se place en son temps, libérée des attentes et des illusions.

Que la vie nous donne tout ce dont nous avons besoin.


À nous de choisir de suivre le fil de l’eau ou bien de nager à contre courant.


Les bras ouverts vers le ciel.

De cet infiniment petit, là sous mes yeux.

A cet infiniment grand comme ce potentiel sans limite que nous possédons.


Tu as su trouver de l’émerveillement de tous ces instants que la vie te donne chaque matin.

Tel ce souffle d’inspiration.

Qui aurait crû que ce soir, tu écrirais ces quelques lignes et bien surtout pas moi.


Comme quoi, il fallait toucher le plomb pour en extraire cet or précieux et rare qui réside en chaque être humain.


De tout mon cœur.


Stéphanie


16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Un grain de sable

Au lieu de se focaliser sur le grain de sable qui alourdit l’esprit. S’il suffisait de concentrer son attention sur les coquillages, la brise légère qui vient onduler et dessiner les vagues sur la mer

Des nouvelles.

Beaucoup moins présentes actuellement, néanmoins j’écris et construis en coulisse. À aussi, j’oubliai. J´ai investi dans un micro, non pas pour devenir chanteuse d’opéra 🤣. Non, je réalise des audi

Dialogue avec mon enfant intérieur.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, dans le cœur de chaque adulte réside la mémoire d’un enfant… Et si lors d’une balade en forêt le Mardi 22 juin à 18h30, nous allions à la rencontre de cette