Rechercher

Peur, même pas peur...

Toc, toc… Qui es-tu ?

Je suis la peur.

Un brin sournoise et capricieuse.

Je suis humaine, voilà tout.

Raconte-moi.

Qu’est-ce qui te fais peur ?

Dis-moi.

Peux-tu me nommer ?

Peux-tu me cueillir comme nous cueillons un bouquet de jonquilles à cette belle saison

ou bien peux-tu m’accueillir là maintenant en conscience.

La conscience, d’être face à l’émotion que tu ressens…

Là, dans ton corps, que se passe t’il ?

Là, comme ça, dis-moi de quoi tu as peur ?

Ferme tes yeux quelques instants.

Et inspire profondément.

Retiens ton souffle quelques instants.

Et expire longuement, libère là.

Oui, comme çà.

Laisse-là sortir de ta tête, de ton ventre.

Pose une main sur ton cœur, et pose ton autre main sur ton plexus solaire.

Prends le temps d’écouter tes sensations.

Prends le temps, rien ne presse.

Sens cet air frais qui entre comme une vague douce et légère.

Écoute.

Peut-être que tu peux même entendre au loin le bruit de la mer.

Utilise tes sens, goûte, ressens, regarde plus loin que ton appartement ou ta maison.

Ouvre ton champs de vision.

Tout est possible, imagine-toi sur cette plage.

Fais appel à tes souvenirs ou bien créé ce moment comme tu aimerais qu’il soit à cet instant.

Oui, laisse-toi aller, compose à ton gré.

Laisse faire ton imagination.

Inspire profondément et expire lentement.

Ouvre tes yeux et regarde ce bel oiseau qui vole au loin.

Il est libre comme tu es libre d’inspirer la confiance pour franchir cette nouvelle traversée.

La Liberté d’être soi par Stéphanie.



11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Un grain de sable

Au lieu de se focaliser sur le grain de sable qui alourdit l’esprit. S’il suffisait de concentrer son attention sur les coquillages, la brise légère qui vient onduler et dessiner les vagues sur la mer

Des nouvelles.

Beaucoup moins présentes actuellement, néanmoins j’écris et construis en coulisse. À aussi, j’oubliai. J´ai investi dans un micro, non pas pour devenir chanteuse d’opéra 🤣. Non, je réalise des audi

Dialogue avec mon enfant intérieur.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, dans le cœur de chaque adulte réside la mémoire d’un enfant… Et si lors d’une balade en forêt le Mardi 22 juin à 18h30, nous allions à la rencontre de cette