Rechercher

Besoin d’amour.

Mis à jour : 9 nov. 2020

Quelques mots sur le clavier que je laisse glisser là comme ça.

Comme une vague qui ondule au rythme de mon inspiration.

Que j’aime ces matins, à griffonner, à fredonner telle une mélodie les lettres

et les syllabes.

Oui, en cette période de confinement, qui bouscule les âmes.

Oui, j’écris ce matin pour préparer mon lendemain.

Et aussi pour fortifier mon être, mon cœur de ces dernières années si pertinentes.

Et pour cette pause qui occasionne des dommages ou bien qui nous propose une invitation comme celle nous rencontrer .

Nous sommes libres d’en décider.

Au-delà des pertes, des peurs, du manque, des illusions, des morts et des malfaisants …

Il y a tant de raisons qui font que notre monde est à l’arrêt, prenons alors ce temps pour nous retrouver.

Tandis que j’écris sur la culpabilité, l’ego et l’intuition y mêlant notre rapport aux émotions.

Je touche à des sujets tels que les blessures qui nous affectent et nous infectent si fortement.

Oui, j’œuvre à ma façon avec mes expériences et ce qu’elles m’ont permis de fortifier à l’intérieur de moi.

De mon parcours qui me guide et me donne l’inspiration.

Où, je m’en vais avec tout ça.

Je n’en sais rien.

Je laisse faire...

En attendant, je continue de me renforcer, de trouver des ressources pour avancer.

De l’intérieur, j’écoute ces battements de cœur qui m’emmènent comme ce matin à me laisser porter par ma respiration calme et tranquille.

« Soyons centrés sur notre cœur pour inspirer l’amour et expirer la peur » .


La Liberté d´être soi par Stéphanie







10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Un grain de sable

Au lieu de se focaliser sur le grain de sable qui alourdit l’esprit. S’il suffisait de concentrer son attention sur les coquillages, la brise légère qui vient onduler et dessiner les vagues sur la mer

Des nouvelles.

Beaucoup moins présentes actuellement, néanmoins j’écris et construis en coulisse. À aussi, j’oubliai. J´ai investi dans un micro, non pas pour devenir chanteuse d’opéra 🤣. Non, je réalise des audi

Dialogue avec mon enfant intérieur.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, dans le cœur de chaque adulte réside la mémoire d’un enfant… Et si lors d’une balade en forêt le Mardi 22 juin à 18h30, nous allions à la rencontre de cette