Libération émotionnelle 

Nous, voilà au cœur d'un sujet qui me passionne depuis de nombreuses années. 

Et pour commencer, je vous partage cette citation de Fabio Volo, "Pendant longtemps, j'ai attendu que ma vie change mais maintenant je sais que c'est la vie qui attendait que moi je change." 

Le changement que je vais évoquer ici passe par l'acceptation et la reconnaissance de nos blessures émotionnelles. 

Nous naissons toutes et tous avec des blessures dites émotionnelles, que nous ayons eu une enfance aimante ou non. 

Nos premières années de vie pourront néanmoins influencer notre existence en tant qu'adulte dans la relation à nous-même et à notre environnement. .  

Il n'est pas question de venir faire des reproches ou de condamner nos parents ou toutes personnes ayant eu en charge notre éducation.

Car nous ne pouvons pas revenir dans le passé, ni effacer nos expériences douloureuses.

Nous n'avons pas de pouvoir sur ce qui s'est passé, nous avons néanmoins le pouvoir d'adoucir notre regard sur nous-même et nos expériences douloureuses afin de transformer chaque épreuve en opportunité de croissance et d'évolution. 

Nous sommes aujourd'hui responsable de notre vie et nous avons le pouvoir de venir réconforter et aimer cette partie enfant qui vit toujours en nous. 

Il s'exprime à travers nos émotions. Si enfant, nous avons cru que l'autre était responsable de notre bonheur, qu'il était la source de notre épanouissement, que nous avons baigné d'illusion sur la relation homme- femme.

Nous avons pu développer des carences affectives, le besoin d'aller chercher l'amour qu'il nous a tant manqué...

En étant immature émotionnellement, nous avons pu attirer à nous des situations inconfortables voir destructrices. 

Un jour, nous pouvons corriger cela et reprendre le pouvoir de notre vie. 

Si nous ne sommes pas responsable de ce que nous avons vécu, nous avons la responsabilité de notre réaction.

En quittant un mode de pilotage automatique, nous devenons plus conscient de nous-même, nous élevons ainsi notre niveau d'énergie.

Nous devenons créateur de notre vie, et nous pouvons le faire dès aujourd'hui en nous libérant de ce qui entrave  notre épanouissement.

Nous sommes des êtres humains émotionnels avant tout et les erreurs, les mauvais choix sont des illusions.

Nous faisons du mieux que nous pouvons avec la conscience que nous avons au moment où nous prenons telle décision. 

Plus, nous allons apprendre à induire du calme dans nos pensées, observer  notre discours intérieur, se donner le droit d'avoir fait ceci, cela, d'avoir réagit parfois de manière impulsive au lieu de prendre du recul sur la blessure qui était active à ce moment-là, plus nous allons prendre conscience de nos schémas, prendre de la hauteur et faire des choix plus conscient, plus aligné et surtout plus écologique pour soi et notre environnement. 

Ce processus va se faire à votre rythme... 

"Imaginez votre jardin au printemps rempli de mauvaises herbes. Avant de planter de nouvelles graines pour avoir de jolies fleurs... Vous allez venir nettoyer, désherber.

Et bien, c'est un peu la même image avec vos émotions qui ont pu s'accumuler depuis de très nombreuses années. 

Pour être bien avec soi-même et son environnement, il est essentiel de venir se libérer des conditionnements, des schémas répétitifs, des pensées limitantes, des comportements excessifs, abusifs, autodestructeurs, des dépendances (alimentaires, alcool, tabac, affectives), du besoin de reconnaissance, de validation... . 

L'observation de ses pensées, la respiration sont les premières fondations d'un programme de libération émotionnelle. 

En devenant notre propre laboratoire, nous reprenons le pouvoir de notre vie. 

 

-        Identifier nos blessures permet de poser les choses d’une autre manière.

-        Les personnes qui nous ont fait le plus de mal sont nos meilleurs enseignants.

-        Les blessures sont reliées à nos valeurs, à nos besoins non comblés.

-        De par ma blessure, quand il se passe un évènement, j’ai l’impression d’être trahi

-        alors que l’autre n’avait pas l’intention de me trahir.

-        L’autre porte également des blessures, il a agi comme j’ai pu réagir également avec la conscience que j'avais

          à ce moment-là.

 

 

Chaque fois que je suis en colère, triste, que je ressens de la honte, un sentiment de rejet…) face à une situation.

C'est comme un message envoyé de mon corps qui vient révéler une partie de moi qui est réaction. 

 

Et là, nous avons le choix :

 

-        La rejouer, en continuant de la subir comme nous l’avons toujours fait, en continuant d’en être victime.

-        La refouler, en se mettant en opposition à notre blessure : c’est faire tout l’inverse de ce que l’on a toujours fait            ou bien prendre le rôle de celui qui nous a blessé.

-       La sublimer, en l’utilisant comme une noble cause, en lui donnant une bonne raison d’être.

  

 

 

Transformer nos blessures nous donne l’opportunité de découvrir nos forces et nos talents.

Quand nous nous libérons de nos peurs, de nos croyances mentales, que nous nettoyons nos mémoires, nous ramenons dans notre vie, de la paix, de l’amour, de la gratitude, de la compassion pour soi, les autres. 

 

Nous accédons à une meilleure connaissance de soi, nous avons la capacité de répondre à nos besoins, nous gagnons en autonomie. Nous accédons à notre potentiel de création et de co- création avec la vie.

Nous vivons des relations plus harmonieuses.

 

Je serais ravie de pouvoir vous guider à vivre ce processus de libération.

C'est un acte d'amour puissant qui offre un sentiment de liberté et de lâcher prise.  

 

 

 

« Nous avons tous la même mission en venant sur cette planète : celle de vivre des expériences jusqu’à ce que nous arrivions à les accepter et à nous aimer à travers elles. » Lise Bourbeau